Les bienfaits de la lecture pour le cerveau

Cerveau & Neuroscience

Le fait de lire est souvent associé au développement des capacités du cerveau. Eh oui, faisant office de stimulant cérébrale, surtout grâce à la visualisation que cela implique, la lecture figure parmi les bonnes pratiques pour favoriser cet organe penseur.

De ce fait, que vous lisiez des manuels scolaires, les derniers best-sellers ou des livres de poche embués, vous donnez à votre cerveau une séance d’entraînement à chaque page que vous tournez.

Amélioration de la mémoire

Quand vous lisez, votre cerveau fait beaucoup plus que déchiffrer des mots sur une page. La lecture est plus exigeante sur le plan neurobiologique que le traitement des images ou de la parole. C’est un entraînement neural. Pendant que vous lisez, des parties disparates de votre cerveau – comme la vision, le langage et l’apprentissage associatif – travaillent ensemble. Selon une étude, la stimulation mentale comme la lecture peut aider à protéger la mémoire et les facultés de réflexion, surtout avec l’âge. Les auteurs suggèrent même que la lecture quotidienne peut ralentir le déclin cognitif de la fin de la vie.

Connectivité et fonction cérébrales améliorées

Une étude a déterminé que le fait d’être absorbé dans un roman améliore la connectivité du cerveau à l’état de repos et sa fonction globale. Plus précisément, la lecture de fiction améliore la capacité du lecteur à se mettre à la place de l’autre et à faire preuve d’imagination d’une manière similaire à la visualisation d’une mémoire musculaire dans le sport. Une connectivité accrue a été observée dans le cortex temporel gauche, une région du cerveau associée à la réceptivité au langage, et dans le sillon central, la région motrice sensorielle primaire.

Réduction du stress

Avez-vous déjà remarqué à quel point le stress disparaît lorsque vous vous perdez dans une bonne lecture ? Si vous cherchez un moyen de vous détendre, prenez un livre et laissez votre esprit oublier vos problèmes pour un moment. La lecture peut réduire le niveau de stress de 68%, ce qui représente plus qu’écouter de la musique, prendre une tasse de thé, jouer à des jeux vidéo ou aller faire une promenade. Peu importe le livre que vous lisez, en vous perdant dans un livre passionnant, vous pouvez échapper aux soucis et au stress du monde quotidien et passer un moment à explorer le domaine de l’imagination de l’auteur.

Un meilleur sommeil

La création d’un rituel du coucher, comme la lecture avant le coucher, indique à votre corps qu’il est temps de se détendre et de s’endormir. Vous voudrez être sûr de lire un vrai livre cependant et de limiter votre temps d’écran avant le coucher. Les écrans comme les lecteurs électroniques et les tablettes peuvent en fait vous tenir éveillé plus longtemps et perturber votre sommeil. Cela s’applique surtout aux enfants. 54% des enfants dorment près d’un petit écran et dorment en moyenne 20 minutes de moins selon la recherche. Attrapez donc les tourne-pages avant d’éteindre la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *