Les effets du cannabis sur le cerveau

un homme qui fume.
Cerveau & Neuroscience

Il est souvent dit que la consommation de cannabis affecte le cerveau et c’est tout à fait véridique. Toutefois, étant un sujet assez controversé, les effets du cannabis ont souvent soulevé des questions surtout parce que la plupart de ceux qui en ont consommé affirment ne pas ressentir aucun effet, alors que d’autres racontent avoir ressenti des sensations désagréables tels que les pertes de mémoires, des crises d’angoisse etc.

Donc pour essayer d’éclaircir cela, il est utile d’observer les réels effets du cannabis et surtout ses potentiels dangers pour cerveau.

Comment fonctionne le cannabis ?

Etant une drogue, notamment celle qui est la plus consommée au monde, le cannabis provoque une action psychotrope, c’est-à-dire qu’il touche principalement les neurones du cerveau, ce qui fait qu’il est déjà possible de dire qu’il n’est pas sans effet.

Cette action est principalement provoquée par le THC ou le tétra-hydro-cannabinol et qui se trouve essentiellement dans la fumée lorsqu’il est brulé et surtout fumé.

Il faut noter que ce THC arrive rapidement au cerveau s’y installe, ce qui provoque cette sensation singulière d’euphorie après avoir consommé du cannabis.

Toutefois, cette sensation de bien-être n’est pas garantie, car il arrive également que le THC puisse provoquer des sensations plus désagréables et même des effets secondaires plus graves surtout pour les personnes qui souffrent de troubles psychotiques.

Le cannabis peut-il rendre fou ?

L’un des effets du cannabis les plus relatés et également le fait que sa consommation puisse provoquer des troubles mentaux et entrainer a démence. Eh oui, c’est souvent l’un des discours préférés de ceux qui luttent contre cette drogue, mais est-ce que cela est possible ?

Eh bien, d’après ce qu’on vient de mentionner précédemment, les effets du cannabis dépendent principalement de l’état de chacun. En effet, selon les antécédents de santé d’une personne, il se peut qu’elle soit plus réceptive aux effets néfastes du cannabis et peut donc de ce fait entrainer des troubles mentaux graves voire même irréversibles.

Cependant, il a été également révélé que la quantité de cannabis consommée influe aussi sur ce point car plus on fume, plus le taux de THC, la substance psychotrope augmente.

Conclusion :

D’après ce qu’on ait pu voir, il est donc indéniable que le cannabis affecte grandement le cerveau de ceux qui le fume et peut même être dangereux, ce qui explique essentiellement sa classification parmi les drogues illégales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *