L’ICM : le cerveau humain connecté à un ordinateur

Cerveau & NeuroscienceTechnologie

Il faut dire que la technologie ne cesse de connaitre des progrès fulgurants et ce, dans de nombreux domaines et secteurs d’activité. En effet, l’évolution technologique est telle qu’il est en ce moment possible de voir certaines choses se réaliser alors que pas si longtemps que ça, cela semblait n’être que les fruits de l’imagination de l’homme.

Pour donner un exemple, l’un des progrès technologiques qui va bouleverser le monde en ce moment est sans aucun doute le fait de connecter le cerveau humain à une machine, notamment un ordinateur.

Qu’en est-il de ce projet futuriste ?

Annoncé lors d’une conférence diffusée en direct sur Youtube par le milliardaire Elon Musk, cette nouvelle technologie est basée sur la mise en place d’une interface qui permettra au cerveau humain de s’associer à une machine et ainsi de l’utiliser librement.

Pour plus de précisions, cette technologie permet donc d’interagir avec les différentes machines et devra être implantée dans le cerveau.

C’est la start-up Neuralink, créé par Elon Musk plus connu aussi pour être le patron de SpaceX et de Tesla Motors, qui est chargé de son développement et met principalement en œuvre l’interface cerveau-machine.

 En quoi consiste vraiment cette interface développée par Neuralink ?

D’après ce qui a été annoncé, la technologie de l’ICM (interface cerveau-machine) implique la mise au point d’un système qui pourra connecter le cerveau humain à une machine. Cette dernière permettra de ce fait de transmettre l’activité et les ondes cérébrales en tant qu’informations ou aussi de commandes spécifiques.

En gros, cet interface permettra de faire fonctionner à distance des appareils comme un smartphone et ce, par la seule force de la pensée.

Comment se présente cette interface ?

De type invasive, c’est-à-dire qu’il est nécessaire de l’implanter directement dans le cerveau, l’ICM est un ensemble de dispositifs, notamment un implant ainsi que plusieurs fils et électrodes qui seront placés dans le cerveau. Il faut noter que ces fils seront très fins et assureront de transmettre toutes informations délivrés par les neurones du cerveau.

Un boitier féra également partie de l’appareil et se placera principalement derrière une oreille et fera office de capteur, mais aussi de transmetteur des ondes cérébrales.

Comment l’interface va être implantée dans le cerveau ?

Pensant à tout, la start-up Neuralink a également annoncée qu’un robot spécialisé dans la neuro chirurgie est également disponible et sera principalement utilisé pour l’implantation du système dans le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *