La pandémie de Covid-19 serait-elle liée à la destruction de l’environnement ?

La pandémie de Covid-19.
Terre

Apparu soudainement en Chine en décembre 2019, le coronavirus SARS-CoV2 qui est responsable de la maladie Covid-19 continue de sévir en ce moment et touche presque la totalité des pays du monde entier.

Ce nouveau virus est tout à fait inquiétant dû au fait qu’il se transmet facilement, mais aussi qu’il peut entrainer des complications souvent mortelles chez les plus vulnérables.

D’après les études menées, ce nouveau coronavirus serait venu des chauves-souris mais aussi du pangolin et se serait donc transmis à l’homme par la consommation de la viande de ces animaux, ce qui est une pratique assez courante en Chine, notamment dans la région de Wuhan où les premiers cas ont été signalés.

Donc, en prenant compte de cela, le Covid-19 est donc ce qu’on peut appeler une zoonose, à savoir une maladie qui peut se transmettre des animaux aux humains et c’est justement ce qui fait réfléchir sur l’une de ses origines, car en perturbant l’écosystème et l’environnement de ces animaux sauvages, il se peut que l’homme a lui-même créé sa perte et ce, en favorisant la propagation d’un nouveau virus qui jusque-là ne touchait que les animaux.

Faut-il blâmer les animaux pour la pandémie de Covid-19 ?

Il faut dire qu’en ce moment, les maladies les plus graves et qui sont difficilement traitables proviennent la plupart du temps des animaux. En effet, si on ne cite ici que la grippe aviaire, le virus Zika, le VIH ou aussi le virus Ebola etc. il faut dire que nombreuses sont ces maladies originaires des animaux et qui font des ravages dès qu’elles touchent les humains.

De ce fait, il est donc tentant de dire que ce sont les animaux voire même la nature qui sont les plus grands dangers pour les humains, mais honnêtement, la réalité n’est certainement pas cela puisque ce sont surtout les activités humaines qui favorisent l’apparition de ces maladies.

Eh oui, en détruisant l’environnement et donc l’écosystème dans lequel ces animaux vivent paisiblement, les hommes créent donc un rapprochement dangereux puisque vu que leur habitat est détruit, ces animaux n’ont parfois d’autres choix que de vivre étroitement avec les autres espèces mais aussi avec les humains, ce qui favorise ainsi l’apparition de nouvelles souches de virus très dangereux le plus souvent pour ces derniers.

Que faut-il faire alors face à cette pandémie de Covid-19 ?

L’une des choses les plus inquiétantes concernant la crise sanitaire actuelle est certainement le fait qu’en ce moment, il n’est pas encore possible de développer un vaccin contre le Covid-19.

De ce fait, il faut dire que le combat de l’humanité contre cette maladie est loin d’être gagné. Cependant, il n’y a qu’une seule chose à faire notamment de prioriser la santé de la planète qui se dégrade de plus en plus et ce, à une vitesse hallucinante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *