Les signes du réchauffement climatique

Terre

Nous savons qu’il fait de plus en plus chaud. Des températures records continuent d’augmenter mois après mois, année après année, localement et à l’échelle mondiale. Cependant, les températures ne sont qu’un des nombreux indicateurs du réchauffement climatique. Le réchauffement des températures s’accompagne de divers changements qui indiquent également un changement constant dans notre monde.

La température de l’air au-dessus de l’océan augmente.

Tout comme les températures sur terre se réchauffent, les températures au-dessus des océans se réchauffent. Un réchauffement de l’air près de la surface de l’océan entraîne une augmentation de l’évaporation, ce qui signifie plus de vapeur d’eau dans l’air. La quantité accrue de vapeur d’eau contribue non seulement au réchauffement supplémentaire, mais peut aussi alimenter de fortes précipitations et servir de combustible pour d’éventuels ouragans, si d’autres conditions sont favorables.

Conditions météorologiques extrêmes

Le changement climatique affecte particulièrement la formation des vagues de chaleur, les sécheresses, les épisodes de précipitations intenses et, à long terme, l’intensité des cyclones tropicaux.

L’humidité augmente

Les stations météorologiques ont enregistré des niveaux plus élevés de vapeur d’eau dans l’air et lorsqu’il fait chaud dehors, il fait encore plus chaud. Lorsque la température de surface se réchauffe, elle entraîne une plus grande évaporation, et par conséquent une augmentation de l’humidité atmosphérique. Comme la vapeur d’eau est un gaz à effet de serre, l’augmentation de l’humidité entraîne un réchauffement supplémentaire.

La température de la basse atmosphère augmente.

L’atmosphère ne se réchauffe pas uniformément. Le réchauffement est plutôt concentré dans les couches inférieures de l’atmosphère, appelées troposphère. La hausse des températures dans la troposphère met en évidence l’empreinte humaine du réchauffement planétaire causé par les émissions provenant de la combustion du charbon, du pétrole et du gaz naturel.

Les glaciers fondent

Les glaciers sont une source d’eau essentielle pour de nombreux endroits dans le monde, où les gens dépendent de l’eau de fonte des glaciers pour reconstituer leurs aquifères. Les glaciers reculent à une vitesse étonnante, trois fois le volume de glace stocké dans l’ensemble des Alpes européennes est perdu chaque année dans le monde. À mesure que les glaciers fondent, les approvisionnements en eau sont menacés et il y a aussi un risque de déstabilisation et d’érosion des sols parce que les eaux glaciaires creusent les rivières dans leur trajectoire de fonte.

Disparition des grands arbres

Les plus grands arbres du monde meurent à un rythme alarmant. Des études attribuent ce déclin à plusieurs facteurs, dont le défrichement, les changements causés par l’homme dans le régime des incendies et le changement climatique rapide. Tout comme les grands animaux corpulents tels que les éléphants, les tigres et les cétacés ont considérablement décliné dans de nombreuses régions du monde, de plus en plus de preuves suggèrent que les grands vieux arbres pourraient être également menacés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *